Search and Hit Enter

La note de la dette de la France confirmée par Standard & Poor’s

Pour Standard & Poor’s, la note de la dette française reste AA/A-1+. L’agence de notation a confirmé vendredi cette note, avec perspective stable alors que le rebond de l’économie française devrait l’aider à réduire ses déficits.

L’agence prévoit une croissance du PIB français à 6,2% cette année, puis 3,6% en 2022 et 2,3% en 2023.

“Nous avons révisé en hausse notre prévision d’expansion pour cette année car la demande intérieure a bénéficié d’une montée de l’épargne, des investissements publics et privés (…) ainsi que de la stabilisation de la situation épidémiologique”, indique l’agence dans un communiqué, rappelant que plus de 80% de la population adulte est désormais vaccinée.

“Nous estimons que le retrait des mesures exceptionnelles de soutien (adoptées) pour faire face au COVID-19 ainsi que la dynamique de la reprise devraient réduire significativement le déficit budgétaire en 2022”, indique encore S&P qui voit toutefois dans le calendrier électoral un risque à ses projections.

“L’économie française, la 7e plus importante du monde, est diversifiée et ouverte, dotée d’une main-d’oeuvre hautement qualifiée et productive”, affirme S&P.

Mais “ses déficits structurels des comptes courants et du budget, ainsi que son ratio d’endettement de taille, sapent en partie ces atouts”.

L’endettement de la France va atteindre plus de 112% du Produit intérieur brut cette année, selon S&P, mais devrait se réduire progressivement jusqu’à 110,2% en 2024.

Côté budgétaire, hors service de la dette, la France n’a plus affiché d’excédent depuis 2007, poursuit l’agence de notation.

Originaux: CAPITAL (AVEC AGENCE FRANCE PRESSE)